Que faire en quittant l’Australie ?

C’est la fin, vous avez la tête plein de souvenirs, la peau bronzée, les mains qui portent encore quelques cicatrices du travail dans les champs. Vous vous sentez triste mais excité par le changement, par le retour. Mais, minute papillon, avant de partir, il faut régler quelques trucs dont voici un petit listing.

Tax ReturnSuper AnnuationFermer compte en banqueEt après ?

Faire son Tax Return

Vous avez travaillé en Australie, vous avez payé des taxes. Contrairement au système français, vous pouvez récupérer tout ou une partie de l’argent prélevé. Comment faire sa déclaration de taxe en Australie ?

Il existe plusieurs possibilités qui dépendent du temps que vous avez devant vous et de vos capacités à comprendre le charabia administratif.

> Vous pouvez le faire vous même. Soit en allant dans un bureau des taxes australiens (ATO pour « Australian Tax Office ») soit en faisant sa déclaration par internet (e-tax).

Avantages :

  • C’est gratuit
  • Vous pouvez le faire de n’importe ou (même de France)

Inconvénients :

  • Pas évident de bien comprendre ce qu’on vous demande (même avec de l’assistance si vous êtes dans un office
  • Vous avez besoin de tout les déclarations de tout vos jobs ou du moins l’ABN (numéro de l’entreprise), du total qu’on vous a payé et du total que vous avez payé en taxes.
  • Peut-être long si vous avez fait plein de petits boulots

> Vous pouvez passer par un agent ou un compagnie

Avantages :

  • Pas de soucis de compréhension
  • Pas nécessaire d’avoir tout les documents en sa possession (même si c’est toujours mieux)

Inconvénients :

  • C’est payant (environ 120$)
  • On n’est jamais réellement sur de ce qu’ils font

Après il existe d’autres solutions, comme demander l’aide de backpackers plus expérimenté qui ont déjà fait leur déclaration, certains même se propose de vous aider pour 30 à 50 dollars mais je n’ai aucune idée de ce que ça vaut.

Demander sa Super annuation

Qu’est ce que la super annuation ?

Lorsque vous travaillez en Australie, on vous enlève des taxes de votre salaire, mais votre employeur paye également un surplus d’environ 10% à une compagnie privée pour vous. C’est 10% sont appelés super annuation et sont normalement voué à être votre retraite.

En tant que backpacker, vous n’aurai pas votre retraite en Australie, donc une fois que vous avez quitter le pays vous pouvez le réclamer.

Comment réclamer sa super annuation en Australie?

Pour se faire, il faut ne plus être en Australie. C’est très important ! Ensuite, quand vous avez cotiser vous avez du recevoir un dossier contenant outre un tas de papier inutile, un numéro d’identification et un nom de compte.

Pour réclamer votre super annuation, vous devez vous rendre sur le site web de la compagnie ou l’on vous a inscrit et remplir le formulaire confirmant que vous voulez retirer votre argent. Ensuite, entre 8 et 12 semaines plus tard vous devriez recevoir votre argent.

Important : Pour des raisons de facilités, essayez de conserver la même compagnie pour tout vos différents jobs pour se faire, donner en début de contrat vos numéros d’identification, nom du compte et de la compagnie que vous utilisez.

Rappelez vous que c’est 10% de ce que vous gagnez et que vous attendrez rapidement une somme tout à fait correct qu’il serait bête de ne pas récupérer.

Fermer son compte en banque

Vous ne reviendrez certainement jamais en Australie donc il est quelque peu inutile de conserver son compte en banque ouvert.

Avant de ferme votre compte australien, il vous faudra transférer les fonds qui s’y trouve. Rendez vous dans votre établissement bancaire avec

  • votre nom de compte en France,
  • l’adresse de votre banque,
  • le numéro de votre compte,
  • le code de la banque ou SWIFT code

La procédure est simple, mais assurez vous de ne rien avoir payé à crédits sinon ce sera impossible de fermer le compte. Lors de la fermeture, on détruira votre carte et c’est fini !

Après l’Australie ?

Alors que vous venez de vivre une à deux années dans cette univers si particuliers du backpacking en Australie, il est difficile de se remettre dans un cadre plus traditionnel. Je vous parle d’expérience personnel, retourner dans un train-train quotidien sans l’excitation, sans les changements du voyage, c’est très très dur surtout le premier mois.

De plus, l’Australie c’est bien loin de la France et si vous vous êtes bien débrouillé il vous reste quelques dollars de coté. Alors, pourquoi ne pas annulé ce billet retour et faire un arrêt en Asie sur la route du retour. Beaucoup choisissent la Thailande, mais la Malaysie, Singapore, l’Indonésie, le Vietnam, le Laos, le Cambodge, les Philipinnes, le Népal, l’Inde, … Il y a des dizaines de pays qui sont près à retarder votre retour de quelques semaines, alors pourquoi les faire attendre ?

Et si finalement vous voulez continuer dans votre lancé, il existe de nombreux autres pays ou il est possible d’obtenir un WHV. Je pense notamment à la Nouvelle-Zélande si proche de l’Australie, au Canada, à la corée et au japon si vous êtes plus dans les pays asiatiques et récemment l’Argentine à elle aussi ouvert son pays à ce fantastique visa.

Article rédigé par Jérémy

2 comments

  1. Thibaud JOUIN

Trackback e pingback

No trackback or pingback available for this article

Leave a Reply