Mésaventure à Manille

Jan
2013
01

posted by on Histoire de voyage

No comments

Pour ceux qui connaissent leur géographie, vous l’avez compris ma prochaine destination est les Philippines. Archipel qui fait front devant l’immense océan pacifique et qui est réputé pour ses cyclones, ses glissements de terrain, ses îles paradisiaques et sa capitale sur-peuplée. Ça tombe bien, c’est là ou mon avion atterri.

Première nuit à Manille

J’arrive de nuit et d’après ce que j’ai pu lire sur Manille, je vais pas trop me plaire dans cette capitale. En effet, violence, prostitution, pickpocket, extrême pauvreté et surpopulation. Le combo choc pour des expériences inoubliables ! En attendant, je fais la queue pour réaliser mon Visa et je pense pas trop à ce qui m’attend. Égale à moi-même, on verra bien.

C’est un peu plus tard que j’arrive à mon auberge en taxi sans me faire trop arnaquer. J’ai payé 3 fois plus que le bon prix mais j’ai partagé avec 3 japonaises donc au final, j’ai économisé. L’atmosphère est lourde, le temps humide digne d’une fin de saison des pluies et le quartier ou je me trouve est … Bien en fait ça va. Disons que j’ai bars à filles et des « boites » de nuit tout autour mais le backpack est génial ! Je pense que ça doit être le seul backpack de Manille car on y retrouve tout les baroudeurs en mal d’aventure aux philipinnes.

Moi si, je suis là, c’est pour deux choses : Faire mon visa de 3 mois pour la Thailande et passer 12 jours à plonger.

Une situation délicate

C’est pour cela que le lendemain matin, je me dirige vers l’ambassade de Thailande. En chemin, je rencontre trois gamin de pas plus de 7 ans qui mendient en me bloquant le chemin. J’ai l’habitude de ce genre de mendicité, mais leur comportement est étrange. En moins d’une seconde, je capte ce qui se passe et précipite mes mains sur mes poches. Et ça n’a pas loupé, j’y trouve la main du plus jeune qui est en train de se servir. Bon, il est vrai que je ne garde jamais plus de 5 euros dans mes poches, mais c’est pour le principe de se faire voler. Réalisant que je les ai pris en flagrant délit les 2 autres prennent les jambes à leur coup laissant le plus jeune à ma merci, terrorisé et le poignet fermement maintenu par moi-même.

Que feriez vous dans ma situation ? Il n’a pas plus de 5 ans, il doit certainement avoir faim, ou pire quelqu’un qui l’oblige à voler pour lui. Bref, ce petit n’a déjà pas une vie facile alors je le relache et il ne tarde pas à décamper.

Et bien, pour mon premier jour au Philippines, la suite s’annonce pleine de charme …

A bientôt sur les routes du monde

Jérémy

PS : cet article ne contient pas de photos car j’ai vraiment pas pensé à en faire 🙁

Tags: ,

Leave a Reply

Article rédigé par Jérémy