Premier jour de visite à Tokyo

Nov
2012
19

posted by on Histoire de voyage

No comments

Je viens de débarquer à Tokyo, capital du Japon. Une ville qui fait parler d’elle autour du globe. La ville de référence pour tout les fans d’animé et autres mangas. Un endroit ou le costume cravate et roi et ou les parcs sont remplis d’individu aux tenues excentriques vivant à fond leur passion. Bref, Tokyo, unique et resplendissante m’ouvre ses bras !

Il est utile de rappeler que cette capitale fait partie d’une mégalopole de plusieurs dizaines de millions d’habitants. Bien que possédant un réseau de transport en commun très effectif, il est régulièrement saturé par les nombreuses personnes habitant en banlieue et venant travailler dans le centre. De plus, c’est un pôle majeur pour le tourisme et une ville de départ de choix pour visiter le pays. Autrement dit : il y a du monde partout ! Et j’allais vite m’en rendre compte.

En traversant un cimetière japonais

Je n’allais pas rester longtemps sur Tokyo car mon billet de train illimité arrivait bientôt à échéance. Il me fallait donc me limiter à l’essentiel. Je voulais voir, le marché aux poissons, la ville électrique, le palais impérial, ce croisement ultra célèbre ou des foules se croisent aux rythmes de la signalisation et le musée de la culture japonaise. J’ai 2 jours : Top – Chrono !

Le batiment principale du musée

Premier jour je commence soft avec la visite du musée national japonais. D’une part c’est immense car les différentes expositions occupent plusieurs bâtiments et d’autres part très instructif et j’apprends beaucoup sur l’histoire et la culture japonaise. Salle après salle, de la préhistoire à la période contemporaine, je regarde les vitrines remplis d’artefacts allant de la poterie aux différents katanas, je m’extasie devant des peintures réalisé par de grands maitres nippons ou encore m’émerveille devant des armures de samourais ou des kimonos plus traditionnels. De fils en aiguille je passe plus de 5h dans l’enceinte du musée et je n’ai pas encore tout vu car je me suis limité à l’exposition permanente.

Un des autres batiment du musée

Lorsque je sors, l’après midi est déjà bien entamé et je décide de me rendre dans la ville électrique ou tout bon Geek doit se rendre une fois dans sa vie. ZenZen Town de Tokyo est le lieux de pèlerinage de tout les otakus de la planète. Et même si les guides s’accordent à dire qu’elle n’est que l’ombre de ce qu’elle était, pour moi elle garde un charme particuliers avec ses néons multicolores qui font la promotion de tout et n’importe quoi. Ses boutiques ou l’on trouve de tout des composants électroniques aux gadgets dernières générations en passant par tout les mangas et produits dérivés imaginable. Le tout dans un rue piétonne envahit de filles en cosplay faisant de la pub pour les Maid café ou autre excentricité du milieu. J’erre un peu dans ces quelques rues à la recherche de boutiques plus décalés ou exotiques. Je monte dans les étages un peu caché au fond des magasins, je scrute les étagères remplis de trucs en vrac, bref, je visite l’endroit à ma façon et au passage fait des découvertes dont je me serais peut être passé comme certains « Sex shop » consacrés à des déviances sexuels vraiment perverses (Rien que pour avoir écrit ça cette page va devenir la plus visité du site !).

Zen Zen Town, la ville électrique

Après tout c’est aussi ce que j’aime, la surprise et l’imprévu. Je ne sais jamais ce qu’il va y avoir après le prochain coin de rue. Mais la nuit tombe et je décide de rentrer car piétiner dans le musée tout la journée m’a pour le moins fatigué. Surtout que demain je me lève tôt car je m’attaque à l’inter-nationalement reconnu marché aux poissons de Tokyo. Mais avant, je décide de faire dans un bar voisin, l’histoire de profiter de la bière locale et du repas gratuit. Et oui, dans ce pas ou tout est cher, il est très agréable de profiter d’un diner gratuit. Je vais me coucher fatigué et satisfait, mais demain une autre grosse journée m’attend !

"Ne fumer pas en marchant" ^^

A bientôt sur les routes du monde

Jérémy

Tags: ,

Leave a Reply

Article rédigé par Jérémy